Shooting d'inspiration

Into the wild : un shooting aux accents kinfolk

Lorsque j’ai imaginé ce blog, je venais de me marier (cela fait 3 ans maintenant, OMG !) : j’avais vécu la galère de trouver des prestataires sur internet, et cela m’avait pris un temps fou (pour un résultat néanmoins génial, hihi). Je souhaitais éviter aux futurs mariés de La Réunion de perdre autant de temps que moi : du coup, un beau matin… La Mariée des Tamarins. Et depuis, ce blog vous invite à découvrir le travail des professionnels du mariage réunionnais : magnifiques récits de mariage, shooting d’inspiration toujours plus originaux – et n’oublions pas le carnet d’adresses qui recense près de 200 prestataires (youhouuuuu !). Alors, lorsque j’ai l’occasion de vous présenter un nouveau prestataire talentueux, c’est toujours une petite victoire !

Aujourd’hui, je suis ravie de publier le travail de Pôm, une nouvelle wedding designer de La Réunion. Derrière Pôm se cache Jessica, qui a une folle envie de vous aider à rendre votre joli jour époustouflant ! Jessica s’adapte à toutes les envies, mais son pêché mignon c’est la tendance kinfolk, qui prône le retour aux sources. Le style kinfolk met en avant la nature, les matières brutes, la récup’, une pointe de motifs ethniques, un esprit bohème revisité. Ce sont tous ces éléments qu’on retrouve dans ce premier shooting « made in Pôm » et joliment baptisé Into the wild.

Je vous laisse découvrir l’univers de Jessica, capturé avec talent par Mickaël Gresset. Un grand bravo à toute l’équipe de prestataires !

 


 

 

L’inspiration

Il y en a eu une bonne centaine ! Tout ce qui m’entoure m’inspire, les pages jaunies d’un vieux livre, des éraflures sur une table en bois, la cire d’une bougie qui a séché sur une nappe… Mais si je devais résumer, je dirais que je voulais que ce soit authentique, qu’on y retrouve la mémoire, le souvenir… ce qui fait notre différence à tous.

Je suis réunionnaise, la nature et la culture ici sont d’une telle richesse, d’une telle diversité que je dirais que là sont mes principales sources d’inspiration pour la réalisation de ce shooting.

Il met en scène un jeune couple d’origines différentes. Le marié, de par son métissage, symbolise la tradition. Des petits détails du shooting nous renvoient directement à sa culture. Les célèbres bonbons « cravate » et bonbons de miel, les photos des ancêtres (rituel de mémoire aux ancêtres dans les pratiques populaires hindoues), les tambours et percussions du groupe Lindigo, la vaisselle de porcelaine Paul et Virginie… La mariée, elle, est pieds nus, elle ne porte ni alliance, ni bouquet. Elle n’est pas contre les conventions, elle est juste un « esprit libre ». Ces coutumes ne sont pas les siennes, mais elles le deviennent, elle les découvre, se les approprie.

L’équipe du shooting

Les prestataires avec lesquels j’ai collaboré pour ce shooting ont été choisis minutieusement, toujours dans cet esprit d’authenticité.

J’ai fait appel à l’ART Récup’ pour la table qui a été réalisée en bois recyclé spécialement pour ce shooting. Il me fallait une grande table façon banquet, qui reflète la convivialité dans un esprit « vie de campagne » . Le reste du mobilier vient du Dernier Comptoir Evènement, qui vend et loue du mobilier ancien, vintage et industriel.

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.