Idées déco

Un plan de table… épicé !

Lorsque nous avons préparé notre mariage avec My Groom, avant même de définir notre décoration, avant même de penser à nos faire-parts, nous savions comment nous réaliserions … notre plan de table. C’est-à-dire l’un des éléments relégués tout en bas de la to-do-list de fiancés lambda. On n’a pas compris…

Néanmoins, parce que nous avons réussi à mener notre idée jusqu’au bout, et parce que notre plan de table a remporté un vrai succès auprès de nos invités, je vous raconte son histoire, pour peut-être vous inspirer !

 

Le principe : « Quel est ce parfum ? »

Notre plan de table fonctionne sur le principe des escort cards, dont je suis définitivement fan ! Il s’agit de cartes nominatives : chaque invité doit trouver la sienne, et le nom de sa table y sera inscrit. L’avantage majeur de cette méthode est sa flexibilité : ainsi, si un invité décommande au dernier moment, ou s’il faut le changer de table la veille du jour J, pas besoin de tout réimprimer, on modifie seulement sa carte. Pratique, non ?

escort-cards-notice

Nous souhaitions un plan de table un peu ludique, en rapport avec la Réunion, nous avons alors imaginé un jeu à base d’épices : nous avons attribué à chaque table le nom d’une épice, et chaque invité aurait à deviner l’épice collée  sur son escort card (grâce à son odeur et sa couleur).

Une fois le principe défini, place à la création !

 

J – quelques mois : la création des escort cards

Notre escort card est une bande de papier pliée en deux, afin de protéger l’épice mise à l’intérieur. La carte possède quatre « pages » : une pour le nom de l’invité, une pour le mode d’emploi de ce plan de table, une pour l’épice, et la quatrième est  vierge.

la-mariee-des-tamarins-escort-cards-epices-2

J’ai créé le modèle d’escort card par ordinateur, puis après quelques impressions, des dizaines de coups de ciseaux, et 63 pliages minutieux … le tour est joué ! Et là on COMPTE le nombre de cartes pour vérifier qu’on n’a oublié personne !

Dès cette étape nous avons préparé la partie « épicée » : il suffit de coller un morceau de scotch double face (sans enlever la protection) à l’intérieur de la carte, on y placera l’épice par la suite.

 

Le choix des épices et de la mise en place

Nous avons ensuite défini les épices que nous souhaitions : plusieurs éléments devaient être pris en compte.

  • Il fallait des épices moulues, pour pouvoir les coller sur l’escort card
  • Les parfums devaient être marqués pour être facilement reconnaissables (note personnelle : cannelle = beurk)
  • Nous souhaitions également un joli assortiment de couleurs : nous avons donc choisi le jaune pâle du gingembre, le noir du clou de girofle, le rouge du paprika, et les tons ocre du cumin, de la cannelle, du curry et du tandoori.

Bien entendu, il n’est pas évident pour tout le monde de reconnaitre une épice à son odeur. Nous avons alors imaginé un « orgue à épices », c’est-à-dire l’ensemble de nos épices dans des petites salières, mises à disposition des invités,  afin que chacun puisse comparer son épice à celles proposées. Une petite étiquette, de la cordelette, et nos salières étaient prêtes.

la-mariee-des-tamarins-escort-cards-epices

Il a fallu également définir comment nous présenterions nos escort cards. Nous avons choisi de les suspendre à une cordelette, enroulée au tronc d’un arbre sur le lieu de notre apéritif. J’avoue, nous avons parié qu’il ferait beau ET qu’il n’y aurait pas de vent (pari gagné, hi hi) !

 

J – 2 : spicy moment !

Voici le moment parfumé de la fabrication : le saupoudrage ! Après avoir définitivement réparti nos invités aux différentes tables, nous avons pris chaque escort card, décollé la protection du scotch double-face et saupoudré l’épice correspondante. A la dixième carte, on a juste l’impression de s’être perdu dans le marché de Saint Paul ! Nous avons refermé soigneusement chaque carte avec une petite pince à linge (qui a également servi à suspendre la carte à la cordelette), nous avons RE-RE-RE-COMPTÉ les cartes (la hantise de l’escort card égarée…), puis nous avons remis escort cards, cordelette et salières à notre décoratrice.

 

Le jour J : verdict

C’est notre décoratrice qui s’est chargée d’installer les escort cards autour du tronc d’arbre, grâce aux petites pinces à linge. Elle a également installé un panneau « Plan de table », et une guirlande lumineuse pour joliment éclairer les cartes.

la-mariee-des-tamarins-escort-cards-arbre

mariage-reunion-escort-cards-1

Ça en jette, non ? 🙂 Nos invités se sont vite pris au jeu, les épices ont été facilement découvertes, et  l’aspect ludique a permis d’animer notre apéritif : bref, un vrai succès !

 

Petits conseils pour la route

  • Il faut réaliser un maximum de choses à l’avance : la veille du mariage, vous n’aurez pas beaucoup de temps, donc organisez-vous pour n’avoir que le saupoudrage à faire, et missionnez quelqu’un pour l’installation le jour même.
  • Définissez vos noms de table avant de vous lancer dans ce projet : le nombre d’épices moulues n’est pas illimité, vous aurez peut-être trop de tables !

 

Crédit photo : Hery Laza


Avez-vous eu une idée originale pour votre plan de table ? Venez la partager ici et donnez de l’inspiration aux futurs mariés !

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Sandra 11 novembre 2015 at 11:42

    Très beau rendu effectivement, accrochés sur l’arbre c’est très joli ! Il faut de la patience pour compter tout ça ! Pour ma part, j’ai mon beau frère qui est apiculteur alors comme marque place ce sera des petits pots de miel 🙂

    • Répondre Amélie Tamarin 11 novembre 2015 at 11:59

      Merci ! Oui, la patience était nécessaire : mais comme cela s’est fait plutôt vers la fin des préparatifs, le stock était TRES limité !
      Sympa l’idée des pots de miel, et en plus très personnel, puisque cela vient de la famille : parfait !

    Laisser un commentaire