Prestataires

Invités : 10 conseils pour ne pas gêner le photographe

Alors, le message est passé ? ^^ … Ben alors, c’est clair pourtant, non ?! … Hum, non, peut-être qu’une fable pour faire passer une idée, c’est un peu dépassé… C’est pas grave, je laisse la parole à un photographe : il est le mieux placé pour vous expliquer comment ne pas le gêner dans son travail ! Voici donc ses quelques conseils pour être l’invité parfait à un mariage ^^

 


invite-photographe-06

 

Le photographe attitré tu ne gêneras pas

Si un professionnel est présent, sachez qu’il est payé pour un travail et qu’il a des comptes à rendre aux mariés. Posez-vous alors la question : Est-ce que je ne le dérange pas ? Par pitié, ne vous mettez pas dans son champ, tout particulièrement pendant les moments-clés (échanges de vœux à l’église/mairie, entrée et sortie de cérémonie, …).

 

Ton smartphone avec parcimonie tu utiliseras

Votre smartphone est un prolongement de votre bras, il ne vous quitte jamais ? C’est votre droit, mais n’oubliez pas que vous êtes un INVITE : pensez à vous amuser plutôt qu’à photographier ! Il est vrai que le concept de unplugged wedding (= mariage déconnecté) est de plus en plus populaire, mais me concernant je trouve la mesure un peu extrême. Le smartphone est un vrai plaisir pour certains, et c’est dommage de priver ces personnes de ce plaisir. De plus, il permet souvent aux invités d’avoir des clichés « alternatifs » que le professionnel n’aura pas, car il ne peut pas être partout.

Tout est question de parcimonie. Sachez l’éteindre et le laisser dans votre poche ou dans votre sac de temps en temps !

invite-photographe-02

 

Le mariage, avec tes yeux tu profiteras

Les mariés font leur sortie d’église, les canons à confettis explosent dans tous les sens, les mariés affichent leur plus belle expression de joie mêlée à de la surprise… Et vous ? Vous filmez tout ça avec votre smartphone, le regard figé sur votre écran et le visage souvent dénué de toute expression.

C’est donc celle-là l’image que vous voulez qu’on ait de vous en tant qu’invité sur la photo officielle ? Un invité au regard aussi expressif que celui d’un poisson rouge ? Vivez l’instant avec vos yeux, pas à travers votre écran de smartphone !

 

Ta tablette à la maison tu laisseras

Qu’on se le dise, une tablette ne fait PAS de belles photos, car elle n’est pas initialement prévue pour ça. Si le smartphone est capable de s’en sortir plus ou moins correctement dans certaines situations, la tablette sera toujours un cran en dessous. En plus, une tablette c’est moche et ça prend beaucoup de place ! Alors laissez-la chez vous !

invite-photographe-05

 

Ton reflex intelligemment tu utiliseras

L’idée de devenir photographe de mariage germe dans votre tête depuis un petit bout de temps, et vous voyez là une occasion rêvée de vous exercer… Ou alors vous venez de vous offrir un reflex dernier cri, avec un objectif de la taille de votre avant-bras, et vous vous sentez obligé de justifier cet achat – ou de simplement vous la raconter…

Mauvaise idée, laissez votre reflex chez vous ! Ou alors restez discret, ne devenez pas le « binôme » de l’officiel malgré lui. C’est un mariage, pas une montée des marches à Cannes. Alors par respect pour le photographe, mais surtout pour les mariés, ne restez pas en permanence dans son sillage – ou pire, devant lui !

Quand bien même vous « touchez » en photo, le talent photographique n’est pas en cause ici. Vous n’êtes pas le photographe officiel, vous n’avez pas de comptes à rendre, pas de délai à respecter, pas de nombre minimum de clichés à rendre : bref, si vous ratez votre photo, ce ne sera pas un problème pour vous…

invite-photographe-03
 

Lâcher prise tu essayeras

C’est un syndrome que je rencontre de plus en plus : la peur de « manquer ». Manquer de photos en nombre, mais aussi pour ce qui est des moments. Plus on a la possibilité de faire des photos et plus on a peur d’en manquer, c’est un comble… ! Alors n’ayez pas peur, un professionnel est là ! Que vous habitiez sur place ou à des milliers de kilomètres, les photos vous les verrez , vous les aurez, et quand ce sera le cas vous vous direz : « Mes photos sont toutes pourries comparées à celles-là, en effet… ».

Ayez confiance, et profitez du moment en toute sérénité.
 

Au droit à l’image tu penseras

Il est très tentant avec les réseaux sociaux de prendre ses propres photos et de les partager de façon instantanée sur Facebook notamment. Rappelez-vous juste qu’il s’agit d’un événement « privé », qui n’a pas toujours vocation à être étalé sur la toile et vu par le plus grand nombre, sauf accord des principaux concernés.

invite-photographe-04

 

Quelques idées tu proposeras

Vous avez une idée top délire de mini session photo avec vos potes ? Votre premier réflexe : vous mettre à l’écart avec ces derniers et sortir votre fameux smartphone. Pourquoi pas, j’ai envie de dire… Mais voilà, cette session rendra peut-être très bien, et s’inscrira peut-être parfaitement dans le récit de la soirée raconté par le professionnel (catégorie « moments fun » !). Alors s’il n’est pas loin, s’il n’est pas pris sur un moment important et s’il ne vous a pas vus, n’hésitez à pas à le solliciter. Rappelez-vous que ses photos seront toujours meilleures que les vôtres, car c’est son métier !

 

Au photographe son métier tu n’apprendras pas

« Vous êtes à contre-jour, vous savez ?« 

« Vous êtes sûr d’avoir assez de lumière ?« 

« Vous êtes sûr qu’on ne verra pas ci ou ça dans le champ ?« 

Je me demande toujours ce qui peut bien expliquer ce sentiment qu’ont de nombreux invités et qui leur confère ce besoin et la légitimité de donner leur avis sur des sujets qu’ils ne maîtrisent visiblement pas…

Quand cela est dit gentiment et en toute naïveté, ça passe encore, je réagis avec humour et parfois même je fournis une courte explication technique. Mais ce n’est pas toujours le cas : bien souvent c’est dit sous la forme de « conseil avisé » et là j’avoue que ça passe un peu moins. Je me vois mal en achetant mon pain chez le boulanger lui dire : « Êtes-vous sûr d’avoir réglé votre four à la bonne température ? ».

Alors sachez-le, le contre-jour ne fait pas peur aux photographes professionnels. Au contraire, il est souvent un allié de choix ! Même combat pour le cadrage et la lumière. Le professionnel, comme son nom l’indique, connait son métier – et a priori mieux que vous.

 

Les phrases du genre : « C’est normal que vous fassiez de belles photos avec le matériel que vous avez ! » tu éviteras…

Qu’on se le dise : le matériel n’est qu’un outil au service d’un professionnel, d’un artiste. Ce n’est pas l’appareil qui prend la photo, mais bien le photographe. Je prendrais certainement de meilleures photos si j’empruntais le smartphone d’un invité que si je lui passais mon reflex.

On serait alors tenté de me répondre : « Oui mais pourquoi alors investir autant ? ». Comme dans beaucoup de domaines, le niveau d’investissement augmente avec le niveau d’exigence. Prenez un coureur de trail, par exemple. Sa paire de basket coûtera plus cher qu’une paire grand public achetée en supermarché. Pourtant, dans les deux cas, vous aurez la possibilité de courir de la même manière. La paire de basket plus chère sera plus solide, plus adaptée, plus confortable… : bref, elle conviendra mieux à un utilisateur qui en aura une utilisation prolongée et professionnelle. Et bien dites-vous que, pour un photographe, c’est pareil !

invite-photographe-01

Pour conclure, je dirai qu’il n’y a pas de « bon » ou de « mauvais » invité de mariage.  Il y a juste des invités qui réfléchissent… et d’autres qui réfléchissent beaucoup moins, on dira ^^. Souvenez-vous juste ce que vous êtes : un invité – et, en tant qu’invité, vous avez des devoirs envers les mariés. Rappelez-vous que bien se tenir est important, tout particulièrement lors d’événements qui ont une grande valeur symbolique. Bref, profitez avec vos yeux, faites confiance aux professionnels et surtout : amusez-vous !!!

 


Mais… mais… Le secret pour être un invité parfait, ce serait simplement le RESPECT ?!? C’est dingue ! Futures mariées, n’hésitez pas à laisser traîner totalement par hasard cet article sur votre profil Facebook, ça pourra être utile ^^

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre Nanakie 11 janvier 2017 at 13:25

    C’est vrai que les photographes doivent vivre des moments parfois pénibles avec l’avènement du Smartphone…
    Une anecdote de mon mariage: Mon frère voulait un cliché de moi avec lui, et plutôt que de demander au photographe de nous prendre en photo, il a tendu son Smartphone au photographe en nous demandant de nous photographier avec! La tête de mon photographe :/ ! J’ai soufflé à mon frère qu’il était franchement gonflé, et ça ne lui avait pas traversé l’esprit que ça puisse être une demande vexante/malvenue … Halàlà ces jeunes 😉 Heureusement mon photographe a décidé de prendre ça à la rigolade et je l’en remercie! Et globalement j’ai trouvé les gens très raisonnables quand à l’utilisation de leurs téléphones et appareils photos.

  • Laisser un commentaire