Blabla

On se connaît ?

J’ai beaucoup hésité avant d’écrire cet article… En fait, je l’ai d’abord écrit sur du papier, comme si je n’allais l’écrire que pour moi.

C’est un peu ça, le problème de ce blog : j’ai peur qu’il soit lu. (Oh, je ne suis pas à une contradiction près hein) … Non, en fait j’ai peur de ce que vous pourriez y lire. Lorsque j’ai créé ce blog il y a 3 ans (oh my…), mon objectif principal – mon SEUL objectif – était d’aider les futurs mariés. Du coup je vous donnais des conseils, et surtout je mettais à un même endroit toute une liste de prestataires dans laquelle piocher. En gros, je mettais à votre disposition ce que j’aurais aimé avoir pour mon propre mariage. Et pour tout ça, il n’y avait pas besoin de parler de moi. C’est ce que je croyais, et c’est une erreur.

Vous ne connaissez pas mon vrai prénom : non, je ne m’appelle pas Amélie. Il faut bien chercher pour trouver une photo de moi sur ce site. Et autour de moi, seule une dizaine de personnes sait que La Mariée des Tamarins existe. C’est vous dire à quel point je ne fais pas ce blog pour me mettre en avant (… à quel point je ne mets pas le blog en avant ?). J’ai trop peur de ce que les gens auxquels je tiens pourraient en penser.

Mais aujourd’hui, alors que le blog affiche trois ans au compteur, j’ai envie de remettre ce fonctionnement en question. Je sors d’une année vraiment très compliquée… vraiment. Des problèmes de santé qui semblent superficiels aux autres, mais qui toi te brisent de l’intérieur (la vidéo « Big black dog » de la World Health Organization explique tout cela très bien). Et une fois que les idées noires se sont écartées, j’ai voulu redonner de l’importance à ce dont j’ai envie, à qui je suis.

Alors me voilà, à vous écrire cet article confession qui a priori n’aurait pas sa place ici. Mais je crois que j’ai envie de commencer ce nouveau chemin de cette manière. Et vous savez ce q’il y a sur ce chemin ? Notre rencontre. Vous les lectrices, vous les prestataires… et cette petite blogueuse qui ne vous a jamais dit son nom.

Je ne l’ai jamais caché, je n’habite pas à La Réunion mais à Bordeaux : c’est compliqué pour tenir ce blog, mais plus facile pour me cacher. Alors on arrête d’avoir peur :

YOLO, je lâche mon emploi et je viens passer 3 mois à La Réunion !!!!!!!!!!!!!!!!!!

(et je fais des attaques de panique depuis que j’ai acheté mes billets ><).

Je serai sur l’île de novembre à février et, chers prestataires, j’ai trop envie de TOUS vous rencontrer ! Je ferai 46 fois le tour de l’île s’il le faut ! Bon, par contre, si parmi les gens qui lisent cet article il y en a qui ont un plan appart pas cher // job // voiture : ça m’intéresse ! (Pour de vrai, on en parle par mail si vous avez des bons plans)

Donc voilà. On en est là. J’ai plein d’envies pour ce blog, et ça commence par un chouette séjour à La Réunion, et par le fait d’arrêter de me cacher.

(Aparté : ma binômette, mon binôme, si vous tombez sur ce site vous n’allez pas en revenir… Désolée de vous l’avoir caché, d’ailleurs je ne sais même pas si je vais oser vous en parler ou si je vais attendre que vous arriviez ici par pur hasard. J’espère que vous ne m’en voudrez pas et que votre regard sur moi ne changera pas. C’est vous qui m’avez fait faire le chemin jusqu’à cet article).

D’autres envies arrivent bientôt ! D’ici là, merci d’être sur ce blog et d’avoir lu ces mots. Et désolée d’avoir mis une telle distance.

Et au fait : bonjour, je m’appelle Aurélie.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Abigail morellon 5 octobre 2018 at 20:28

    Welcome back Aurélie !! ❤️ Bravo pour ton courage et j’ai hâte de te rencontrer bientôt ! 😉

    • Reply Amélie Tamarin 7 octobre 2018 at 13:48

      Merci ! ^^ Et ouiiiiiiiii, hâte de te rencontrer aussi !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.