Prestataires

Le choix d’un prestataire débutant

Dans cet article, je souhaiterais vous livrer quelques réflexions sur le choix d’engager un prestataire débutant pour son mariage. Je parle en connaissance de cause, car nous avions décidé de travailler avec une wedding planner qui venait de monter son affaire. Si vous hésitez à faire ce choix, j’espère éclairer vos lanternes !

 

La rencontre avec notre wedding planner

En septembre 2014, notre recherche de photographe vire à l’affolement : tous les meilleurs prestataires de la Réunion sont pris, à 10 mois de notre date ! Nous comprenons alors qu’il faut nous occuper en urgence de dénicher les autres membres de notre wedding team, et notamment notre décoratrice. En effet, le choix de déléguer notre décoration s’impose vite : à distance, sans même avoir vu la salle, difficile de concevoir quoi que ce soit. Je demande alors des devis à diverses décoratrices de la Réunion : F. est déjà prise à notre date, l’offre de I. à 4 000 € nous laisse sans voix, B. semble avoir disparu de la planète (un téléphone toujours sur répondeur et deux rendez-vous téléphoniques manqués sans un mot d’excuse, vous prenez ça comment ? ). Je tombe également sur le site internet d’une toute nouvelle wedding planner. Au téléphone, le feeling est très bon : une prestataire qui commence par  « Tout d’abord, félicitations ! », forcément, ça fait fondre toute fiancée ! Je lui parle de notre galère pour le photographe, elle y accorde un réel intérêt et nous conseille. En comparaison avec B. qui nous pose deux lapins téléphoniques, quel changement !

Alors que B. fait cette fois faux bond à ma mère avec qui elle avait rendez-vous chez elle (heu… oui, il nous faudra trois lapins pour la radier définitivement de notre liste), nous recevons le devis de la wedding planner : le tarif est bien moins cher que celui de I., avec des idées plus originales, on sent la volonté de coller au mieux à l’ambiance que nous imaginons… C’est décidé : nous tentons l’aventure avec Pauline, en tant que décoratrice et coordinatrice du jour J (oui, on a craqué) !

Deux mois après notre mariage, nous sommes ravis d’avoir fait ce choix (pour le récit de notre mariage c’est ici). Alors si vous hésitez également, voici quelques réflexions qui nous ont accompagnés dans notre démarche de choisir un « petit nouveau » (ou une petite nouvelle).

mariage-tamarin-mademoizelle-pauline-2

Crédit photo : Hery Laza
 

Un prestataire débutant se choisit comme un autre… ou presque

Ne nous voilons pas la face, prendre un « jeune » professionnel est un risque : il faut alors bien définir pour quelle prestation vous êtes prêts à prendre ce risque. Ainsi, nous n’aurions jamais fait appel à un photographe débutant, car le résultat aurait pu être très décevant sans qu’on puisse y faire grand chose. En revanche, la décoration, c’est une autre histoire : il y a toute une préparation en amont, des essais, des discussions, afin de coller au mieux aux attentes des futurs mariés, … Le risque de se planter est faible, et quand bien même les compositions des tables le jour J ne seraient pas en dodécagone parfait, ce n’est pas franchement dramatique ^^ Bien entendu, chaque futur(e) marié(e) aura son avis sur ce qui peut être dramatique ou pas ! Mais pour nous, la décoration était facile à confier à des mains débutantes. Et pour la coordination du jour J ? Là, effectivement il y a un peu plus de risque car pas de « répétition » mais finalement, déléguer la coordination à des proches dont ce n’est pas le métier, est-ce vraiment plus safe ?

Un autre problème se pose : alors qu’avec un prestataire lambda vous aurez la possibilité de voir des réalisations et d’avoir les retours d’anciens clients, un prestataire débutant n’a, par définition, pas toutes ces garanties à vous donner. Alors comment se décider ? Pour nous ça s’est fait au feeling, tout simplement : un site internet moderne et élégant, une professionnelle disponible et réellement intéressée par nos préparatifs, une communication fluide et agréable, des idées qui vont dans notre sens… Tous ces éléments diffus nous ont aiguillés : c’est peu, certes, mais je suis convaincue que le feeling avec ses prestataires est important.

mariage-reunion-lancer-bouquet-rubans

Crédit photo : Hery Laza

 

Une histoire de prix… mais pas seulement

Bien entendu, les tarifs moins élevés que la moyenne sont un argument de poids dans le fait d’engager un professionnel débutant, mais on peut voir un peu plus loin que cela.

My Groom et moi avons connu – et connaissons encore – les réticences (euphémisme…) des employeurs à embaucher de jeunes diplômés avec peu d’expérience. Or nous sommes bien placés pour affirmer que l’ancienneté ne fait pas tout en termes de compétences et de motivation. Et comment peut-on attendre d’un « petit nouveau » qu’il acquiert un savoir-faire si on ne lui en donne pas l’opportunité ?!? Forts de ces convictions, nous avons voulu donner sa chance à Pauline, d’autant plus que, encore une fois, le risque nous paraissait mesuré.

Je ne vous mentirai pas, il nous est arrivé de parfois douter de notre choix – mais comme pour nos autres prestataires, en fait. Pauline a alors su nous rassurer en étant très présente et très à l’écoute. Et ainsi, le jour J, elle a été la coordinatrice de choc que nous espérions, et sa décoration a énormément plu aux invités.

Aujourd’hui, Pauline fait partie de l’aventure M&Vous , une agence de wedding planner assez renommée à la Réunion. Elle nous l’a dit, ses débuts fulgurants sont en partie dus à la publicité que nous lui avons faite. Et vous savez quoi ? Nous en sommes ravis ! Parce qu’avoir participé au développement de son activité en lui permettant de collaborer avec de nouveaux professionnels, en lui apportant des idées qu’elle pourra réutiliser, en enrichissant son site internet grâce aux photos de notre décoration… : c’était vraiment sympa !

 

Pour finir…

  • Afin d’avoir affaire à un professionnel – certes débutant, mais professionnel quand même, vérifiez la présence d’un numéro SIRET avant toute signature de contrat. Nous avons attendu que Pauline obtienne le sien avant de nous engager avec elle, ce qu’elle a totalement compris.
  • Je le répète : mesurez le risque avant de vous décider. Il est dangereux d’espérer une prestation idéale pour un prix au rabais. Êtes-vous prêts à risquer une déception sur ce poste pour payer moins ? Les économies sont-elles assez intéressantes ? A vous de voir !

 


Et vous, avez-vous fait le choix d’un prestataire débutant ? Pour quel poste ? Êtes-vous satisfaits de votre choix ?

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laisser un commentaire