Organisation

Choisir la date de son mariage à la Réunion

Ça y est, Chouchou vous a fait sa demande en mariage, et vous a offert ZE bague en cadeau de Noël ? FÉLICITATIONS !!! … Bon, cela fait maintenant trois semaines que vous courrez partout en poussant des cris stridents ( « Tu as vu ma bague, elle est trooooooop belle !!! » ), il est temps de se calmer – un peu – et de commencer à réfléchir !

La première étape va être de choisir la date de votre mariage : certes, c’est flippant car cela rend les choses très concrètes d’un seul coup… Mais cette date va à présent faire partie de votre vie, alors elle mérite toute votre capacité de réflexion ! De plus, elle va conditionner la suite de vos préparatifs et le planning des prochains mois. Alors, ramenez vite fait votre fiancé, pour qu’on discute ensemble des points à prendre en compte !

calendrier-coeur-date-mariage

 

Une date symbolique

Si vous êtes un peu perdus en contemplant le calendrier, commencez par penser aux dates qui vous tiennent à cœur : elles peuvent être un joli symbole pour votre union. Vous pourriez ainsi vous marier le jour anniversaire de votre rencontre, ou celui de vos fiançailles… Pourquoi pas le jour de l’anniversaire de l’un de vous deux ?

Note perso : avant de choisir cette option, n’oubliez pas qu’une date à fêter en plus, c’est des cadeaux en plus !  ^^

 

Attention aux embouteillages !

En métropole, on parle de « saison des mariages », qui court à peu près de mai à septembre : les futurs mariés souhaitent tous profiter du beau temps pour leur grand jour, donc ça se bouscule un peu. En conséquence, ceux qui souhaitent se marier pendant cette période doivent s’y prendre bien à l’avance, avant que tous les prestataires ne soient overbookés.

A la Réunion, ce phénomène de « saison des mariages » est moins marqué. Il y a  plus de demandes pour juillet/août et décembre, mais les mi-saisons sont également très demandées comme avril/mai et octobre. Donc si vous optez pour ces mois, ne tardez pas à lancer vos premières demandes de devis !

 

La durée des préparatifs

Généralement, il faut compter un an de préparatifs si vous souhaitez tout organiser sans stress et sans précipitation. Bien sûr, ce n’est qu’une indication : lors d’un essayage de ma robe, j’ai croisé une nouvelle future mariée qui allait se marier… dans un mois. Tout est faisable !

Lorsque vous choisissez votre date, pensez donc bien au temps que cela vous laisse pour les préparatifs. Si vous vous décidez un peu tard, privilégiez éventuellement les périodes creuses, comme mars ou novembre : les prestataires seront plus facilement disponibles.

 

Un prestataire en particulier ?

Faites-vous partie de celles qui imaginent leur mariage depuis toujours, de celles qui ont rêvé devant Kate et Charlène, de celles qui ont déjà bâti ce beau jour dans leur tête (au grand désespoir de Monsieur) ? Si oui, il se peut que vous ayez déjà fortement pensé à un lieu particulier, une église qui vous tient à cœur, ou un photographe dont vous ne voudriez pas vous passer. Si c’est le cas… FONCEZ !!!

N’oubliez pas que vous n’êtes pas les seuls à vous marier – … oui, je sais, ça m’avait fait un choc à moi aussi – et que certains couples pourraient bien avoir les mêmes idées que vous. Donc si vous tenez absolument à telle salle, ou à telle décoratrice, contactez-les sans tarder : un an et demi avant, ce ne sera pas de trop (voire plus tôt si vous vous mariez en juillet/août ou décembre). Au mieux, ils seront encore libres à votre date préférée, au pire ce sont leurs disponibilités qui conditionneront la date de votre mariage. Et au pire du pire, c’est que ce prestataire n’était pas pour vous et qu’une jolie découverte vous attend ailleurs (coucou Anaïs ! ^^).

 

Faites avec le planning de vos invités

Le monde ne s’arrête pas de tourner lorsque vous êtes fiancés : vos futurs invités sont peut-être déjà en train de planifier leurs prochaines vacances, ou s’embarquent dans un autre projet. Alors ne les oubliez pas lorsque vous choisissez votre date.

  • Pensez aux emplois du temps de vos principaux invités (parents, témoins, …) : ils peuvent être débordés ou sous pression à certaines périodes de l’année, par exemple pour des contraintes professionnelles ou médicales. Ils pourraient alors ne pas vraiment avoir le cœur à la fête, ou même être absents : tâchez de vous renseigner auparavant.
  • Si beaucoup de vos invités « voyageurs » (= qui doivent prendre l’avion) travaillent selon le calendrier scolaire, ou ont des enfants scolarisés, il serait peut-être judicieux de programmer votre mariage pendant leurs vacances. Mais certains ronchons pourront vous rétorquer que pendant les vacances ils voyagent, et que donc vous devriez décaler votre date… Bienvenue dans le doux univers des préparatifs !
  • Toujours pour vos invités « voyageurs » : n’oubliez pas qu’ils doivent sauter la mer, laissez-leur le temps de s’organiser en évitant le mariage prévu dans un mois !

Bien sûr, vous ne pourrez pas contenter tout le monde (bienvenue… bis) : tâchez simplement de faire au mieux, en priorisant les contraintes et vos envies à vous. Vaut-il mieux faire plaisir à Tatie Ronchon qui avait prévu une semaine de thalasso pile à votre date souhaitée, ou privilégier votre sœur chérie qui risquera d’accoucher à tout moment ? A vous de voir…

Une fois votre date choisie, n’oubliez pas d’informer vos invités avec un Save The Date, pour qu’ils bloquent la date et s’assurent d’être présents !

 

La question des saisons

C’est sûr, à la Réunion, les saisons sont moins marquées qu’en métropole, mais il convient quand même de les prendre en compte.

Aparté pour les non-Réunionnais : vous trouverez de bonnes infos sur le climat ici.

Si vous misez sur l’été austral, n’oubliez pas qu’il peut faire très, très chaud (particulièrement entre décembre et février) : une cérémonie laïque au soleil à 14 heures risque de faire souffrir vos invités. Prenez également en compte le risque de pluie.

Si vous êtes plutôt portés sur une date entre juin et août, il pourrait faire frais dans la soirée. Attention également à la lumière : le soleil se couche tôt ! Vous devrez bien vous organiser si vous souhaitez faire vos photos de couple avant la nuit. Vous devrez également prévoir un éclairage dès votre vin d’honneur.

En résumé, privilégiez plutôt les périodes de mi-saison : températures agréables (contrairement à décembre/janvier) et journée pas trop courte (contrairement aux journées de juillet/août).

 

En conclusion…

Voilà, j’espère avoir éclairé vos lanternes ? Maintenant, à vous de prendre toutes ces informations, de faire votre rougail et de définir la date de votre grand jour !

Merci beaucoup à Lucie, de Zotmariage, qui m’a accordé du temps pour m’aider à la rédaction de cet article. Toujours dispo, toujours aimable, malgré son emploi du temps surchargé : Lucie, you rock !!!

 


Vous avez d’autres questions concernant l’organisation de votre mariage ? N’hésitez pas à m’en faire part, elles pourront me donner des idées d’articles !

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Lucie 26 janvier 2016 at 12:47

    Merci pour la spéciale dédicace ! J’adoore 😀
    Superbe article <3

    • Répondre Amélie Tamarin 26 janvier 2016 at 13:01

      Il n’aurait pas valu grand chose sans ton avis de pro, cet article ! Merci ! 🙂 🙂 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.