Journal de bord

{Histoire d’amoureux} Flora et son Australien

Aujourd’hui, on part à la rencontre d’un couple de voyageurs ! Flora va bientôt se marier avec Phil, et à quelques jours de leur Big Day, elle s’est repenchée sur leur histoire… Une belle histoire, qu’elle a décidé de partager sur le blog – en attendant les photos du mariage ^^


flora-et-son-australien-4

 

C’est l’histoire de deux amoureux qui ont la bougeotte…

Notre rencontre en Australie

En 2011, je suis partie vivre en Australie : je venais de terminer à Bordeaux mon diplôme d’éducatrice de jeunes enfants, et j’avais besoin de changer d’air, de voyager, envie d’apprendre l’anglais – et c’est vers l’Australie que le vent m’a menée…

J’ai rapidement rencontré mon chéri car je m’étais inscrite dans une école à Brisbane pour apprendre l’anglais et il était mon professeur… (Bouh, je sais, c’est pas bien !!! ). J’ai terminé les cours, nous nous sommes revus et les choses se sont finalement faites naturellement (il ne s’est donc rien passé pendant qu’il était mon prof, ouf ! ) et puis la relation a évolué, nous avons emménagé ensemble, etc…

J’ai donc passé 2 ans en Australie, entre Brisbane et Cairns où nous avons passé nos niveaux de plongée, et il est devenu moniteur de plongée.

 

Fuis-moi, je te suis…

Au bout de deux ans, je n’avais plus de visa : je devais donc quitter l’Australie. Il m’a suivie et nous sommes venus à la Réunion (car mes parents vivent ici depuis 2008) et la transition après l’Australie nous paraissait plus simple par la Réunion qu’en rentrant directement en France. Il est resté 5 mois à la Réunion, et puis il a eu une offre d’emploi en tant que moniteur de plongée aux Maldives, il est donc parti…

Moi j’ai pris la décision de rester car j’avais trouvé un bon poste de directrice de crèche sur St-Paul et je ne voulais pas le laisser tomber comme ça.

La vie nous a donc séparés pendant presque un an et puis finalement on s’est rendu compte qu’on ne pouvait pas vivre l’un sans l’autre : je suis partie le rejoindre aux Maldives, où nous avons vécu pendant 9 mois. On s’est retrouvé plus amoureux que jamais et la décision de se marier est venue d’un commun accord, assez naturellement car c’était une évidence – et aussi parce que, venant de pays différents, le fait d’être mariés nous faciliterait les choses.

flora-et-son-australien-3

 

Nos préparatifs à distance… et avec un futur mari étranger

Nos choix de prestataires – entre galères et folies ^^

On a donc commencé à organiser le mariage à distance depuis les Maldives : fixer la date, prévenir les gens et ensuite trouver les prestataires ! On a fait les choses à l’envers : on a annoncé à tout le monde la date du mariage, et après on s’est mis à chercher les prestataires… et on s’est vite rendu compte qu’on aurait du faire l’inverse ! En effet, nous étions en février 2016, la date avait été fixée pour le samedi 29 octobre, et énormément de lieux et prestataires étaient déjà réservés pour cette date… Mais bon, ce n’est pas grave, on a fait avec ceux qui étaient disponibles.

Toues les lieux que nous souhaitions étaient pris, on s’est donc rabattu sur Le Récif. Et puis on a recherché quelqu’un pour nous organiser notre cérémonie laïque sur la plage et s’occuper de la décoration… Et là, ce sont les prix qui nous ont arrêtés car on avait un petit budget et ce qui nous était proposé était hors de prix (pour nous). On a fini par trouver une super wedding planner qui a accepté de nous faire notre cérémonie, notre décoration et la coordination du jour J à un tarif abordable pour nous !

On a ensuite trouvé notre photographe et puis on s’est lâché… En plus des photos, on a pris la vidéo aussi, parce qu’on s’est dit qu’une fois le jour du mariage terminé, à la fin il ne reste plus que les photos et le film !

Et puis voilà, les préparatifs à distance se sont mis en place petit à petit : le fait que mes parents vivent à la Réunion a été une aide précieuse également !

On est finalement revenu vivre à la Réunion mi-juin, on a enfin pu rencontrer nos prestataires et commencer vraiment à nous projeter et à visualiser ce fameux jour ! On a été très heureux de rencontrer tous nos prestataires car choisir sans rencontrer peut être délicat, et finalement tout le monde est très professionnel. On est encore plus impatient car on sait qu’on va être entouré par une super équipe !

 

Le bonheur des démarches administratives…

Et puis en parallèle de tout cela, les démarches à la mairie ont commencé et, évidement, pas toujours simple de tomber sur des gens compétents… Lui étant étranger, il devait fournir – en plus des papiers normaux – un certificat de coutume et un certificat de célibat, sauf que personne n’était en mesure de nous expliquer ce que c’était exactement et comment il fallait s’y prendre pour récupérer ces documents. On a du faire un tas de recherches, appeler l’ambassade anglaise, puis australienne (car il a la double nationalité), on a tourné en rond…

Finalement on a réussi à en venir à bout après presque deux mois… Je te passe les détails, mais en tout cas je suis devenue une pro du mariage avec un étranger, donc si quelqu’un a besoin d’aide, je peux expliquer exactement les démarches à faire !

 

J – plus grand chose… !!!

On a finalement réussi à réserver la mairie à l’heure que l’on souhaitait ! Wouhou !!! Et maintenant, tout est en train de se mettre en place petit à petit, sans stress (pour le moment) et sans pression… On se régale à avancer tout doucement vers ce grand jour, que l’on attend avec beaucoup d’impatience maintenant.

Entre le 18 et le 28 octobre, une cinquantaine de personnes venant de métropole, Australie, Angleterre et Irlande va débarquer à la Réunion pour fêter avec nous notre union. Tout cela demande aussi une énorme logistique, je pense même que l’on est beaucoup plus stressé par les allers-retours que l’on va devoir faire à l’aéroport que par le mariage en lui-même ! Mais nous sommes tellement heureux que tant de nos amis et de nos familles se mobilisent pour venir à notre mariage qu’on va essayer de faire de notre mieux pour accueillir tout le monde – même si cela implique de faire 3 allers-retours par jour à l’aéroport la semaine avant le mariage !

Voilà un peu notre histoire, ce n’est que le début, tout le reste est à vivre pleinement !

 


Bientôt le grand jour, les loulous !!! Merci beaucoup d’avoir partagé votre histoire, profitez bien de vos derniers moments de préparatifs, de vos invités des quatre coins du monde … Et surtout, surtout : kiffez votre jour J !!!

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre La mariée fleur bleue 5 octobre 2016 at 10:15

    Quelle histoire ! je souhaite beaucoup de bonheur aux amoureux 🙂

  • Répondre Cherrier isabel 5 octobre 2016 at 17:53

    Imaginer tout ce qu’il a fallu de circonstances positives pour arriver à ce jour J. Plein de bonheur à vous deux.

    • Répondre Flora 12 octobre 2016 at 17:16

      Merci beaucoup pour ces voeux de bonheur, ça nous va droit au coeur!

  • Répondre CHERRIER Nicole 11 octobre 2016 at 19:45

    Que votre vie à deux soit aussi ensoleillée que cette future journée.

  • Répondre Cindy 12 octobre 2016 at 07:56

    Belle histoire !!! Je n ai aucun doute que votre mariage sera magnifique et exceptionnel, vu votre wedding planner !!! Nous lui avons aussi fait total confiance il y a 2 ans pour préparer notre mariage à distance et rien à redire, mariage au top, au delà de nos espérances, les prestataires pareils!!! Bon dernier préparatifs et on veut des photos !!!

  • Répondre Phil et Flora 12 octobre 2016 at 17:22

    Merci vraiment à tous pour votre soutien et vos messages, nous sommes heureux de partager ces moments de bonheur avec le plus de monde possible ! On a en effet une super wedding planner donc on essaie de rester serein et détendu à l’approche du jour J.
    On fera bien évidemment passer des photos pour remercier tous ceux qui nous ont soutenu ! On vous embrasse fort!

    • Répondre TECHER David 25 octobre 2016 at 08:27

      On fera de notre mieux pour les photos lol 😉

      A samedi les amoureux !!!

      • Répondre Amélie Tamarin 25 octobre 2016 at 19:27

        Bon, ça va, je pense qu’ils sont entre de bonnes mains ! ^^

    Laisser un commentaire